Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

NORMATIVITÉS, MARGINALITÉS SOCIALES ET INTERVENTION

Ce numéro est maintenant disponible! Consultez-le en ligne sur Érudit.

 

PRÉSENTATION

Normativités et marginalités sont indissociables les unes des autres. Elles sont l’objet d’une redéfinition constante qui est liée à la fois à l’action des institutions et instances de légitimation et à l’influence des pratiques humaines qui, en s’opposant et questionnant cette action, ont pour effet de repousser et de transformer les limites de ce qui est permis, de ce qui est jugé souhaitable. Cette interprétation constante de la norme, qui reste présente dans la définition de marginalités plus classiques, s’observe également au moment de la définition de nouvelles marginalités. Cette opposition produit une situation paradoxale où, à la fois, la marge séduit par son potentiel de transformation sociale et dérange par l’instabilité, la confusion et l’insécurité qu’elle laisse entrevoir. Au cœur de cette tension paradoxale entre la marge et la centralité se retrouve le travail social, sous toutes ses formes, aux prises avec ses volontés émancipatoires et ses mandats et missions d’adaptation sociale. C’est autour de ces questionnements que les auteurs de ce numéro ont cherché non seulement à rendre compte de la complexité des rapports entre les marges et le centre, mais aussi à soutenir le regard sur les tensions contribuant ou non à renouveler des pratiques.