Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

 

La prévention précoce
EN QUESTION
REGARDS CROISÉS France-Québec

Conférences Documents Comité


Soirées d'échanges et de débats

À l’initiative de la revue Nouvelles pratiques sociales (NPS) et de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ), un comité a été mis sur pied pour organiser quatre débats sur les enjeux associés aux programmes de prévention précoce qui ont cours non seulement au Québec, mais aussi en France. Depuis l’implantation québécoise du Programme de soutien aux jeunes parents (PSJP) en 2000, devenu par la suite le Programme de services intégrés en périnatalité et petite enfance (PSIPPE), et, plus récemment (2009), de la loi instituant le fonds pour le développement de l’enfant, un partenariat public-privé (PPP) avec la Fondation Chagnon, et ce, sans parler de l’emphase mise sur la maturité scolaire par la santé publique, de plus en plus d’acteurs sociaux expriment leur inquiétude face à ce type de pratiques. En fait, l’origine de ces programmes et les idées qui fondent leur orientation sont souvent méconnues et peu questionnées en regard des visions du monde et du développement humain qu’elles véhiculent. Les types de savoir au fondement de plusieurs de ces programmes sont alimentés par une approche autoritaire de la science relayée par la neurobiologie, l’écologie du développement, l’épigénétique ou l’éthologie, laissant peu de place au débat social et aux points de vue divergents sur le sens de l’intervention auprès des familles et des jeunes enfants. Au-delà des différences d’orientation théorique, les chercheurs adoptant ces angles d’approche ont tous l’ambition de prédire et de modifier le cours de l’évolution du développement humain à partir de la connaissance dite universelle des lois comportementales de ce même développement. Tout celà dans une perspective de prévention des risques de la grossesse à la vie adulte. L’objectif commun visé par ces approches est l’adaptation sociale des individus à leur environnement. Mais à quel prix?

Consultez le dépliant de la tournée.

Suite à de nombreux débats et à un appel à contribution réalisé par la revue Nouvelles pratiques sociales, cette dernière a publié son premier numéro hors-série intitulé « La prévention précoce en question : Regards croisés France-Québec »

Voici les vidéos du Lancement du Hors Série no 1 :

 


Invités du Collectif Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans! (FRANCE)

« Une prévention subtilement précoce »

Pierre Suesser 

« À trois ans, tout n'est pas joué »

Sylviane Giampino 

Réflexions du monde de la recherche et de la pratique au Québec


Sherbrooke
Mardi, 26 octobre 2010
Pierre Paillé

 

Jean-François Roos

Montréal
Mercredi, 27 octobre 2010
Cécile Rousseau

 

Carol Gélinas

Montréal
Jeudi, 28 octobre 2010
Raymond Massé

 

Lorraine Doucet

Longueuil
Lundi, 1er novembre 2010
Pierre Asselin

 

Guy Levesque



#haut
 HAUT DE LA PAGE

Documents



#haut HAUT DE LA PAGE

Livres, chapitres et articles publiés par les conférenciers et conférencières

Collectif Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans! (site Internet)
Collectif français composé de professionnels, de parents et d’intervenants qui se sont mobilisés en 2006 en réponse au rapport rédigé par l’Inserm sur les troubles des conduites du jeune enfant et aux projets de loi qui reprenaient les recommandations de ce rapport : soit d’organiser un dépistage massif et précoce (dès l’âge de trois ans) des enfants à risque de devenir délinquants. Depuis 2006, le Collectif a organisé plusieurs colloques sur la question de la prévention et a publié différents ouvrages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conduite

 

 

Publications

  • Collectif Pasde0deconduite (2008). Enfants turbulents : l'enfer est-il pavé de bonnes préventions?, Actes du 2ᵉ colloque Pasde0deconduite, 10 novembre 2007, Toulouse, Érès, 304 p.
    Pour en obtenir une copie

    Dans cette publication, le collectif Pasde0deconduite fait le point sur les apports des neurosciences, de la génétique, des sciences humaines et des pratiques de terrain dans la recherche concernant la prévention psychologique. Il précise aussi la place de l’éducation, de la santé et de la société face aux appels des enfants en difficulté. Enfin, il définit en interdisciplinarité les caractéristiques de « la prévention psychologique, globale, prévenante, humanisante et éthique ». Un ouvrage citoyen croisant les réflexions de scientifiques qui refusent l’utilisation idéologique de leurs recherches et de professionnels engagés dans des pratiques de soin respectueuses de l’enfant et de sa famille.

  • Collectif Pasdezérodeconduite (2006). Prévention, dépistage des troubles du comportement chez l’enfant?, Actes du colloque « Pasde0deconduite pour les enfants de trois ans », Vandœuvre-lès-Nancy, Société française de santé publique, 128 p.
    Pour lire le document

    Une journée de réflexion a été organisée le 17 juin 2006 sur la question du dépistage et de la prévention dans la sphère psychique chez l'enfant. Cette journée était l'occasion d'un débat scientifique et citoyen sur les préventions médicale, sociale et psychique et la protection des enfants. Ce sont les actes de cette journée qui sont proposées dans cette publication.

  • Collectif Pasde0deconduite (2006). Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans!, Toulouse, Érès, 240 p.
    Pour en obtenir une copie ou > Pour lire la préface rédigée par Albert Jacquard 

    « Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans! » Sous ce cri d’indignation se rassemblent des professionnels de la santé et de l’enfance qui témoignent de leur engagement et de leur ambition pour le développement d’une prévention « prévenante », attentive aux enfants et respectueuse des familles. Ils répondent à l’expertise de l'INSERM sur le « trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent », dont ils dénoncent les risques de dérive. En effet, avec cette caution « scientifique », les pratiques de soin, d'éducation et d'accueil des tout-petits peuvent être instrumentalisées à des fins de sécurité et d’ordre public : la détection des enfants « agités » dans les crèches, les écoles maternelles, les consultations médico-sociales, au prétexte d’endiguer leur supposée délinquance future, pourrait transformer, aux yeux des parents, ces établissements d’accueil, de soin ou d’éducation en instances de contrôle, mettant en péril leur vocation sociale et le concept même de prévention.

Sylviane Giampino
Psychanalyste et psychologue petite enfance
Association nationale des psychologues pour la petite enfance

Surveillance

Bébé

Publications

  • GIAMPINO, Sylviane (2010). « Tout ne se joue pas avant trois ans : une prévention psychologique précoce comme facteur de risque pour les enfants », Bulletin de liaison de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ), vol. 35, no 1, 4-5.
    Pour consulter le Bulletin de liaison de la FAFMRQ

  • GIAMPINO, Sylviane et Pierre SUESSER (2010). « Entretiens », dans Philippe BORREL, Un monde sans fous?, Nîmes, Champ social éditions.

  • GIAMPINO, Sylviane et Catherine VIDAL (2009). Nos enfants sous haute surveillance : Évaluations, dépistages, médicaments..., Paris, Albin Michel, 284 p.

  • GIAMPINO, Sylviane (2007). Les mères qui travaillent sont-elles coupables?, Paris, Albin Michel, 280 p.

  • GIAMPINO, Sylviane (dir.) (2007). À l'écoute des bébés et de ceux qui les entourent, Toulouse, Érès, 200 p.
    Pour en obtenir une copie

Pierre Suesser 
Pédiatre
Syndicat national des médecins de protection maternelle et infantile

 

Publications

  • SUESSER, Pierre (2010). « Le mouvement Pasde0deconduite face aux déviations prédictives de la prévention psychologique », Bulletin de liaison de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ), vol. 35, no 1, 6-7 et 12.
    Pour lire l'article

  • BELLAS-CABANE, Christine et Pierre SUESSER (2009). « Prévention et petite enfance », dans François BOURDILLON (dir.), Traité de prévention, Paris, Flammarion, 271-279.
    Pour lire le chapitre

Cécile Rousseau 
Département de psychiatrie de l'Université McGill 
Transcultural Research and Intervention Team (TRIT)

 

Publication

  • ROUSSEAU, Cécile et Jaswant GUZDER (2008). « School-Based Prevention Programs for Refugee Children », Child and Adolescent Clinics of North America, no 17, 533-549.
    Pour lire l'article

Raymond Massé 
Département d'anthropologie de l'Université Laval

 

Publication

  • MASSÉ, Raymond (2007). « Le risque en santé publique : Pistes pour un élargissement de la théorie sociale », Sociologie et sociétés, vol. 39, no 1, 13-27.
    Pour lire l'article

Pierre Asselin 
Travailleur social et thérapeute conjugal et familial

 

Publication

  • GAGNIER, Jean-Pierre et Pierre ASSELIN (2008). « Adolescence, famille et désignation »,Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, no 40, 169-182.
    Pour lire l'article



#haut
 HAUT DE LA PAGE

Documents pertinents accessibles en ligne

 
  • PARAZELLI, Michel et Suzanne DESSUREAULT (2010). « Prévention précoce, nouvelle gestion publique et figure d'autorité », Les politiques sociales, nos 1 et 2, 13-26.
    Pour lire l'article

  • Colloque : L'intervention en petite enfance au Québec : Quelle place pour les familles? (26 mai 2010)
    Affiche, programme et articles

  • GIROUX, Marie-Claude, reponsable du volet familial au Comité social Centre-Sud (2009). « La prévention précoce vue de l'intérieur », entrevue réalisée par Josée-Anne Lapierre,Nouvelles pratiques sociales, vol. 21, no 2, 11-19.
    Pour lire l'entretien

  • BELLAS-CABANE, Christine, cofondatrice du Collectif et co-initiatrice de l’appel en réponse à l’expertise Inserm (2007). « Le collectif Pasde0deconduite et la lutte contre l'approche prédictive de prévention de la délinquance en France », entrevue réalisée par Annie Larouche, Nouvelles pratiques sociales, vol. 19, no 2, 13-24.
    Pour lire l'entretien

  • Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (2007).Avis n95 : Problèmes éthiques posés par des démarches de prédiction fondées sur la détection de troubles précoces du comportement chez l'enfant.
    Pour lire le document

  • PARAZELLI, Michel (2006). « L'expérience de la prévention précoce au Québec », dans Syndicat national des médecins de protection maternelle et infantile (SNMPMI), La prévention dans tous ses états. La prévention dans tous ses débats, Actes du XXXIIecolloque du SNMPMI (24-25 novembre), 131-146.
    Pour lire la communication

  • MISÈS, Roger (2005). « À propos de l'expertise Inserm relative au “trouble des conduites chez l'enfant et l'adolescent” », Lettre de psychiatrie française, no 149, 13-15.
    Pour lire l'article

  • PARAZELLI, Michel, HÉBERT, Jacques, HUOT, François, BOURGON, Michèle, GÉLINAS, Carol, LAURIN, Claudine, LÉVESQUE, Sylvie, RHÉAUME, Marie et Sylvie GAGNON (2003). « Les programmes de prévention précoce. Fondements théoriques et pièges démocratiques », Service social, vol. 50, no 1, 81-121.
    Pour lire l'article

  • Colloque : De l'intervention précoce à la prévention féroce (3-4 mai 2002)
    Pour lire les actes

  • PARAZELLI, Michel (1995). « De la pauvreté traitée comme une maladie », Le monde diplomatique , décembre, 25-26.
    Pour lire l'article



#haut
 HAUT DE LA PAGE

Bibliographie complémentaire

 

Monographies

  • FORGET, Jean-Marie (2010). Les troubles du comportement : Où est l'embrouille?, Toulouse, Érès, 152 p.

  • GOLSE, Bernard (2010). Les destins du développement chez l'enfant , Toulouse, Érès, 288 p.

  • LENOBLE, Évelyne (2010). « L'hyperactivité : un sydrome géographique? », dans Marika BERGÈS-BOUNES et Jean-Marie FORGET (dir.), L'enfant insupportable : instabilité motrice, hyperkinésie et trouble du comportement, Toulouse, Érès.

  • BOURDILLON, François (2009). Traité de prévention, Paris, Flammarion, 421 p.

  • MISSONNIER, Sylvain (2009). Devenir parent, naître humain, Paris, Presses universitaires de France, 512 p.

  • SMADJA, Ruben (2009). D'une bêtise à l'autre, Paris, Presses universitaires de France,192 p.

  • DELION, Pierre (2008). Tout ne se joue pas avant trois ans, Paris, Albin Michel, 224 p.

  • GORI, Roland et Marie-José DEL VOLGO (2008).Exilés de l'intime : La médecine et la psychiatrie au service du nouvel ordre économique, Paris, Denoël, 344 p.

  • CULLERE-CRESPIN, Graciela (2007). L'épopée symbolique du nouveau-né, Toulouse, Érès, 192 p.

  • DELOUVIN, Danièle (2006). Des psychologues en petite enfance pour quoi faire?, Toulouse, Érès, 208 p.

  • SCHMIT, Gérard et Miguel BENASAYAG (2006). Les passions tristes : Souffrance psychique et crise sociale, Paris, La Découverte, 186 p.


Articles

  • MONTAGNER, Hubert (2009). « Les variations dans les balances comportementales de l'enfant. Qu'en dit la recherche? », Psycho média, no 20, mars-avril, 63-65.

  • EHRENBERG, Alain (2006). « Santé mentale : malaise dans l'évaluation. Remarques pour améliorer la politique de l'expertise en santé publique », Médecine/Sciences, vol. 22, no5, 548-553.

  • PERETTI-WATEL, Patrick (2004). « Du recours au paradigme épidémiologique pour l'étude des conduites à risque », Revue française de sociologie, vol. 45, no 1, 103-132.


Films

  • JAURY, Marie-Pierre (2010). « L'enfance sous contrôle », Documentaire ARTE - Point du jour.

  • JULIENNE, Marina et Christophe MUEL (2008). « Enfants, graines de délinquants? », Production France 5/Cinétévé, 52 min.



#haut
 HAUT DE LA PAGE

Comité organisateur

 

—  Nouvelles pratiques sociales (NPS)

—  Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec
       (FAFMRQ) (site Internet)

—  Bureau de consultation jeunesse (BCJ) (site Internet)

—  Centrale des syndicats du Québec (CSQ) (site Internet)

—  Fédération autonome de l'enseignement (FAE) (site Internet)

—  Regroupement des organismes communautaires familles de Montréal (ROCFM) (site Internet)